AlphaValue Corporate Services Fundamental Analysis EN
Back to
AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

Chargeurs

CR
Bloomberg   CRI FP
Service aux entreprises  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Les objectifs du groupe à l’horizon 2025 renforcent les ambitions en termes de croissance organique
Publication Res./CA07/05/2019

Les acquisitions réussies compensent le ralentissement de la croissance organique

Le chiffre d’affaires du T1 2019 a été dominé par les bases de comparaison élevées et les acquisitions réussies


Actualité

  • Le chiffre d’affaires consolidé du T1 2019 a atteint 161,2m€, en hausse de +11,3% en données brutes et en repli de -4,6% lfl.
  • La renégociation des conditions financières des Euro PP émis en 2016 et 2017, dont un allongement de la maturité de ceux arrivant à échéance en 2023, renforce la flexibilité financière du groupe en vue de futures acquisitions.
  • La direction a confirmé ses prévisions pour 2019 en termes de croissance du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel tout tablant sur une solide génération de cash, l’objectif étant d’atteindre 1md€ de chiffre d’affaires à fin 2021.
  • Répartition du chiffre d’affaires par secteur d’activité :


Analyse

La solide progression du CA de + 11,3% en données brutes a été compensée par une contraction décevante de 4,6% lfl. Parce que Chargeurs se focalise sur une croissance rentable, qu’elle soit organique ou acquise, les chiffres publiés sont très satisfaisants notamment face à des bases de comparaison 2018 remarquablement élevées.

Le chiffre d’affaires de son segment le plus important, Protective Films, a reculé de -9,5% (en comparable) en raison des effets de base défavorables liés au T1 2018, d’une conjoncture actuellement moins porteuse en Europe et du ralentissement des commandes en provenance de la Chine, les clients de cette zone attendant l’abaissement du taux de TVA programmé pour le T2. Il paraît clair que le ralentissement de la croissance en Europe, et notamment en Allemagne, a pénalisé l’activité de Protective Films à un moment où les industriels reportent/réduisent leurs commandes en préparation de temps potentiellement plus difficiles. La prudence s’étend également au T2. A la marge, le groupe prépare l’arrivée de ses nouvelles capacités de production orientées “premium” d’ici le S2 2019. Cette mise en route devrait permettre d’augmenter quelque peu le chiffre d’affaires et de défendre les marges. Globalement, les performances de Protective Films au S1 ont surtout été pénalisées par la stagnation de la demande et non par une quelconque faiblesse sur les prix.

Le groupe peut se réjouir du chiffre d’affaires de Fashion Technologies, en hausse de +2,4% pro forma mais en forte hausse grâce à l’intégration de PCC Interlining acquise l’été dernier. Les performances du nouvel ensemble sont à la hauteur des attentes en termes de synergies et de prestations offertes aux secteurs de la mode et du luxe, étant présent partout de le monde et se développant en Asie. Pour rappel, relancer l’activité entoilage n’était pas chose gagnée d’avance, Chargeurs y étant parvenu par un repositionnement et des acquisitions. Fashion Technologies pourrait devenir le deuxième plus important contributeur à la croissance de Chargeurs, témoignant de la discipline du groupe en matière d’acquisitions.

Les résultats de la plus petite division, Technical Substrates (dont le britannique Leach), peuvent fortement varier d’un trimestre sur l’autre en fonction des livraisons. La chute du CA pro forma n’est donc pas inquiétante.

Globalement, l’intégration des acquisitions récentes dans Technical Substrates (Leach au Royaume-Uni) et dans Fashion Technologies (PCC Interlining en Asie) a entraîné un effet de périmètre de 15% sur le chiffre d’affaires du groupe. Afin de poursuivre sa stratégie active de croissance externe, le groupe a renégocié les conditions financières des Euro PP émis en 2016 et 2017 pour les aligner sur celles plus favorables du crédit syndiqué signé en décembre 2018. Ses marges de manœuvre s’en trouvent confortées pour lancer d’importantes acquisitions à forte valeur ajoutée afin de renforcer encore son portefeuille d’activités, l’objectif étant de porter le chiffre d’affaires à plus d’1md€ à fin 2021. Cette renégociation témoigne clairement de la confiance des créanciers dans les capacités de Chargeurs à déployer avec succès ses ambitions en termes de croissance.

Malgré un premier trimestre difficile (largement signalé), le groupe a confirmé ses prévisions pour 2019.


Impact

Nous réviserons à la marge nos estimations pour tenir compte du contexte plus difficile pour la division Protective Films au S1. L’impact ne sera que marginal sur notre objectif de cours, ce denier dépendant surtout d’une somme des parties insensible aux chiffres d’affaires trimestriels. Nous maintenons notre recommandation positive sur le titre.


Objectif
Potentiel 38,3 %
Cours (€) 25,5
Capi (M€) 621
Perf. 1S: -1,92 %
Perf. 1M: -5,13 %
Perf. 3M: 18,4 %
Perf Ytd: 54,0 %
Perf. relative/stoxx600 10j: -6,05 %
Perf. relative/stoxx600 20j: -6,33 %
.