AlphaValue Corporate Services Fundamental Analysis EN
Back to
AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

Chargeurs

CR
Bloomberg   CRI FP
Service aux entreprises  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Les objectifs du groupe à l’horizon 2025 renforcent les ambitions en termes de croissance organique
Publication Res./CA14/09/2020

S1 : une véritable réussite

Compte tenu de la difficulté du contexte, les performances de Chargeurs ont été remarquables au S1. La réactivité de la direction et d’excellentes performances en termes d’exécution ont permis au groupe de publier des résultats historiques au S1, portés par la nouvelle branche Chargeurs Healthcare Solutions. Même si le S2 et 2021 pourraient ne pas être aussi exceptionnels, les perspectives à long terme demeurent plus qu’encourageantes.


Actualité

  • En hausse de +54% lfl, le chiffre d’affaires consolidé de Chargeurs s’est élevé à 519m€ au S1, porté par Chargeurs Healthcare Solutions dont les ventes ont atteint 254m€.
  • Les meilleures performances qu’attendu en termes de CA se sont retrouvées au niveau du compte de résultat avec une hausse de l’EBITDA et du résultat opérationnel récurrent de respectivement +14% à 71m€ et de +12% à 60m€.
  • La forte génération de liquidités des nouvelles activités comme des branches historiques a permis une stabilisation de la dette nette de Chargeur par rapport à 2019, à 122m€.
  • Compte tenu de la qualité des résultats du S1, le groupe versera un acompte sur le dividende de 0,28€ par action.
  • Les prévisions pour l’ensemble de 2020 ont été confirmées. Elles tablent sur un chiffre d’affaires et résultat opérationnel récurrent supérieurs à respectivement 750m€ et 60m€.

Source: Company reports


Analyse

En avril dernier, au moment de l’annonce par Chargeurs de la création d’une cinquième division (nommée à l’époque Lainière Santé), nous avions perçu le potentiel de cette nouvelle branche en tant que moyen de contrebalancer l’impact des crises sanitaire et économique sur les activités traditionnelles. Nous avions en revanche complètement sous-estimé la capacité de Chargeurs à redéployer son outil industriel et à concentrer ses ressources et ses talents en vue de la création, à partir de zéro, d’une nouvelle ligne d’activité lui permettant de publier ses meilleurs résultats pour un S1 à ce jour.

Chargeurs Healthcare Solutions s’impose désormais comme un pilier du groupe, avec des ambitions sans équivoque en matière de croissance organique, et témoigne de la volonté de la direction de tirer le meilleur parti des conditions exceptionnelles qui ont caractérisé le dernier semestre. Le chiffre d’affaires impressionnant (254m€) généré par la division au cours du seul T2 s’explique par l’augmentation de la demande d’équipements de protection individuelle (EPI). En seulement quelques mois, Chargeurs a mis à profit son expertise en matière de textiles techniques et de mobilisation de ses actifs industriels et des capacités logistiques générées par l’acquisition de PCC pour répondre à un carnet de commandes massif de 250m€.

Le carnet de commandes pour le S2 est certainement plus modeste, avoisinant 50m€. L’empressement des gouvernements et des institutions à remplir leurs stocks au S2 explique probablement en partie la prudence des prévisions de la direction à l’horizon de fin 2020. Même si les activités historiques devraient rester sous pression au S2, nous estimons néanmoins que le seuil des 750m€ de chiffre d’affaires devrait être facilement dépassé.

En ce qui concerne Chargeurs Protective Films, la division a bénéficié de sa diversification géographique, parvenant de fait à maintenir un niveau d’activité atténuant l’impact de la crise. A titre d’exemple, l’augmentation des commandes aux États-Unis a en partie compensé le ralentissement en Europe. A 134m€, la baisse du chiffre d’affaires a été relativement modeste (-6,3%). Plus important encore, la production a été rapidement ajustée, protégeant les marges, avec un EBITDA de 12,7m€ (marge de 9,5%) et un résultat opérationnel récurrent de 6,9m€ (marge de 5,2%).

Compte tenu de son exposition à ses clients de la mode et du luxe, CFT-PCC a été plus durement touché. A 66m€, le chiffre d’affaires de la division a chuté de 39%. Il convient toutefois de souligner que l’activité est restée rentable, générant un résultat opérationnel récurrent de 2,3m€ (marge de 3,5%). Elle a pour cela surtout bénéficié du pricing power et de l’optimisation de la base de fournisseurs de Chargeurs qui ont permis une stabilisation de la marge brute. Egalement fortement exposée au secteur de la mode et du luxe, l’activité de CLM a fortement souffert, avec un chiffre d’affaires en baisse de 30% à 40M€.

Quant à la nouvelle activité Chargeurs Museum Solutions, ses résultats publiés au titre du S1 ont bénéficié de l’intégration des dernières acquisitions de Chargeurs dans le domaine des services aux musées, D&P et Hypsos. En progression de 39% à 25m€, le chiffre d’affaires de la division a néanmoins chuté de 47% en données lfl. Bien que l’activité ait été mécaniquement affectée par les mesures de confinement, la direction a tenu à souligner qu’elle n’avait fait face à aucune annulation de contrat (uniquement des reports) et qu’elle était parvenue à remporter de nouveaux projets lors d’appels d’offres. La performance en données lfl s’explique simplement par le ralentissement du secteur traditionnel des textiles techniques découlant de la mauvaise tenue des ventes au détail.

La génération de cash a été le véritable point à retenir du communiqué. L’excellente performance de CHS et la résistance des principales activités du groupe se sont traduites par un cash-flow opérationnel de 71m€, couvrant entièrement les acquisitions réalisées dans le secteur des services aux musées. Par conséquent, la dette nette du groupe est restée stable à 122m€ et l’EBITDA a progressé, conduisant à une réduction du ratio dette nette/EBITDA à un solide 1,2x au S1 (contre 2x en 2019), une performance remarquable compte tenu de la situation actuelle des marchés.


Impact

Les résultats du S1 ont excédé nos anticipations les plus optimistes tant ils sont impressionnants. Par conséquent, nos prévisions pour 2020 devront être fortement révisées à la hausse, en particulier en termes de marges opérationnelles.

La plus grande prudence des prévisions pour 2021 par rapport à nos projections actuelles devrait en partie compenser cet ajustement. Néanmoins, les perspectives à long terme demeurent solides. Notre conviction est encore renforcée par les excellentes performances de Chargeurs en termes de préparation comme d’exécution en cette période compliquée et très instable.


Objectif
Potentiel 38,3 %
Cours (€) 25,5
Capi (M€) 621
Perf. 1S: -1,92 %
Perf. 1M: -5,13 %
Perf. 3M: 18,4 %
Perf Ytd: 54,0 %
Perf. relative/stoxx600 10j: -6,05 %
Perf. relative/stoxx600 20j: -6,33 %
.