AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

Chargeurs

CR
Bloomberg   CRI FP
Service aux entreprises  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Des objectifs ambitieux à l’horizon 2025, portés par le luxe.
Objectif
Potentiel 146 %
Cours (€) 12,19
Capi (M€) 302
Perf. 1S: 6,93 %
Perf. 1M: -19,6 %
Perf. 3M: -17,2 %
Perf Ytd: -50,5 %
Perf. relative/stoxx600 10j: 1,76 %
Perf. relative/stoxx600 20j: -15,5 %
Publication Res./CA18/02/2022

Résultats 2021 : alors que CPF a connu une année record, la situation financière du groupe continue de s’améliorer

2021 a été une bonne année pour Chargeurs, les performances des activités historiques (ex-CHS) ayant bénéficié des ventes record de la division Protective Films, de la poursuite du développement des activités muséales, ainsi d’une reprise progressive des autres branches historiques. Bien que toujours tributaires des retombées persistantes de la pandémie, les perspectives pour 2022 sont encourageantes avec d’importants volumes attendus pour CPF et une accélération de la reprise pour les activités textiles.


Actualité

Chargeurs a publié de solides résultats pour 2021, avec un chiffre d’affaires excédant légèrement nos prévisions pour toutes les divisions, à près de 737m€ pour l’ensemble du groupe (contre 707m€ attendus). Rappelons que 2020 avait constitué un exercice exceptionnel, porté par la forte contribution de la division masques et équipements de protection. La performance sur 2021 a été néanmoins louable, en baisse de 10,4% par rapport à 2020 mais en progression de +17,6 % par rapport au niveau plus comparable de 2019.

Le compte de résultat détaillé communiqué par le groupe, repris ci-dessous, permet de visualiser facilement la contribution des différents facteurs à l’origine des résultats 2021.

Source: Company reports

Découlant principalement du résultat d’exploitation des divisions CPF et CHS, et d’une gestion efficace du fonds de roulement, la forte génération de cash flow a permis une amélioration de la dette nette du groupe, revenue à 117m€ fin 2021 (contre 127m€ fin 2020).

Compte tenu de ses solides résultats, Chargeurs a proposé un dividende de 1,24€, dont 0,48€ déjà versé au titre d’acompte en octobre 2021, un solde de 0,76€ restant donc à distribuer en 2022.


Analyse

Après les performances record de 2020, principalement tirées par plus de 300m de chiffre d’affaires provenant de la vente de masques et autres équipements de protection, les résultats 2021 dépendaient de la reprise dans les activités historiques, les revenus de CHS ayant progressivement reflué puisque la pandémie a reculé grâce aux campagnes de vaccination partout dans le monde. Malgré cette base de comparaison élevée, Chargeurs est parvenu à publier des résultats solides, traduisant une année record pour sa division Protective Films.

Répartition du chiffre d’affaires par division

_Source : société

A taux de change et périmètre comparables, le chiffre d’affaires hors Healthcare Solutions a progressé de 24% en glissement annuel, principalement grâce aux ventes record de la division Protective Films (341m€, en hausse de 27% en glissement annuel) et à la poursuite de la reprise pour les divisions Fashion Technologies (+20% à 154m€) et Luxury Materials (+31% à 86m€). Dans le même temps, le chiffre d’affaires publié par CHS se situe dans la partie haute des prévisions de la direction (95m€), intégrant une certaine normalisation de la demande des consommateurs en masques et en équipements de protection.

La rentabilité opérationnelle de la plupart des divisions s’est améliorée, les retombées positives liées aux volumes et à une bonne discipline sur le plan tarifaire ayant en partie compensé l’impact du renchérissement du coût des matières premières. Les marges de CPF, CMS et CLM sont en ligne avec nos attentes. Bien que découlant principalement d’annulations moins importantes que prévu, le résultat opérationnel consolidé (51m€) est supérieur à nos estimations (49m€). Compte tenu de la marge du groupe, le résultat opérationnel s’avère conforme à nos prévisions (6,9%).

En termes de génération de FCF, Chargeurs bénéficie clairement de la faiblesse de ses besoins en CAPEX, comme en atteste le niveau impressionnant du ratio de conversion de la trésorerie, à 1,7x en 2021 (contre 1,6x en 2020). Ce cash a été utilisé à bon escient, le groupe ayant procédé à plusieurs acquisitions l’an dernier, dont Event Communications sur la période la plus récente pour renforcer son “guichet unique” pour les musées, rebaptisé “Museum Studio”.

Bien que toujours tributaires des retombées persistantes de la pandémie, les perspectives pour 2022 sont encourageantes, avec d’importants volumes attendus pour CPF et une accélération de la reprise pour les activités textiles. Compensant largement les effets des hausses de prix des matières premières et laissant entrevoir un redressement plus rapide que prévu des marges, en particulier pour CPF, elles devraient, selon nous, permettre au groupe de viser des marges supérieures à 10% pour le second semestre de 2022.


Impact

Pour tenir compte de la solidité de ces résultats, nous allons revoir à la hausse nos prévisions pour 2022, et ce en particulier pour CPF et CMS. Nous maintenons notre recommandation positive sur le titre.


Mises à Jour
.