AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

IDI

CR
Bloomberg   IDIP FP
Sociétés holdings  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Les acteurs du private equity pénalisés par une conjoncture économique peu porteuse.
Objectif
Potentiel 37,3 %
Cours (€) 75
Capi (M€) 543
Perf. 1S: 0,00 %
Perf. 1M: 6,23 %
Perf. 3M: 12,6 %
Perf Ytd: 11,3 %
Perf. relative/stoxx600 10j: 2,18 %
Perf. relative/stoxx600 20j: 7,33 %
M&A /Corp. Action28/09/2023

Maîtriser le manuel sur la création de valeur

L’IDI annonce aujourd’hui avoir finalisé, avec Andera Partners, la cession de Flex Composite Group à Michelin. Cette opération, annoncée en juin dernier, devrait permettre à l’IDI de réaliser une plus-value d’environ 255m€ et de percevoir près de 278m€, un montant correspondant à un multiple d’investissement de 12 fois la mise de fonds initiale de 23,2m€. Au-delà d’enrichir le groupe, l’opération démontre les capacités actuelles de l’IDI à générer de la valeur.


Actualité

  • L’IDI a investi dans Flex Composite Group pour la première fois en 2025 (23,2m€).
  • Fin 2022, l’IDI détenait 63,39% du groupe aux côtés d’Andera Partners, un investisseur minoritaire.
  • L’IDI et Andera Partners ont annoncé un accord le 18 juin 2023 prévoyant la cession de l’ensemble de Flex Composite Group à Michelin pour une valeur d’entreprise de 700m€.
  • L’IDI et Andera Partners ont finalisé l’accord de vente le 27 septembre 2023.
  • Cette opération permet à l’IDI de réaliser un multiple de 12x et un TRI de 38%.

Analyse

Un coup de maître qui renforce radicalement les capacités en termes d’investissement de l’IDI

Après avoir annoncé le 18 juin dernier la signature d’un accord avec Andera Partners prévoyant la cession de Flex Composite Group, l’IDI annonce aujourd’hui avoir finalisé l’opération. Flex Composite Group rejoindra le périmètre de Michelin pour une valeur d’entreprise de 700m€. Pour mémoire, l’IDI était entré au capital du groupe en 2015 à hauteur de 23,2m€. En décembre 2022, il en détenait 63,39% du capital, aux côtés d’Andera Partners en tant qu’actionnaire minoritaire. L’opération permet à l’IDI de réaliser un taux de rendement sur capitaux investis stratosphérique, de 12x, soit environ 278m€, correspondant à une plus-value de 255m€ et à un TRI de 38%. Cette opération va donc permettre à l’IDI de prospérer et de financer de nouveaux investissements. Selon nos estimations, au terme de cette opération, la trésorerie nette de l’IDI devrait avoisiner 352m€.

A propos de Flex Composite Group

Comme nous l’avons mentionné dans une précédente publication, Flex Composite Group est un leader européen sur le marché de la conception, de la fabrication et de la distribution de matériaux composites avancés. Le groupe comprend aujourd’hui trois divisions : i) Engineered fabrics, la branche dans les tissus techniques enduits, ii) Carbon fabrics and technical composites Composite Materials, et iii) une division de films thermoplastiques, Technical Films, qui lui ont permis de porter son chiffre d’affaires autour de 200m€ en 2022. Depuis 2015 et jusqu’en 2022, aidé par le soutien de l’IDI dans son développement, FCG a affiché une marge opérationnelle toujours comprise entre 25% et 30% et une croissance organique de 11% en moyenne.

L’acquisition de FCG par Michelin et son intégration dans sa branche High Tech Materials répondent à l’ambition de Michelin de créer un leader mondial dans le secteur des matériaux composites avancés. Au delà d’associer les moyens de FCG et de Michelin en matière de R&D, l’objectif de Michelin est également de bénéficier des complémentarités géographiques.

Perspectives pour l’exercice 2023

Depuis le 1er janvier 2023, l’IDI a réalisé ou annoncé 14 opérations, dont 5 cessions, 4 croissances externes et 5 acquisitions : la prise d’une participation de 40% dans les activités de transition énergétique et d’innovation d’Omnes, la création de 100% d’IdiCo (désormais intégralement consolidés), la cession et de Freeland et le réinvestissement du produit perçu, l’investissement dans Natural Grass ainsi que dans Prévost Laboratory Concept, et les opérations de croissance externe pour Talis Education, CDS, et Groupe Positive.

Avec une trésorerie nette d’environ 350m€ au terme de l’opération, l’IDI disposera d’importants moyens pour financer de nouveaux investissements et, qui sait, redistribuer une partie des fonds sous forme de dividendes. Une telle hypothèse est d’autant plus plausible que l’IDI privilégie une stratégie d’investissement ciblée (moins de 20 lignes) et préfère que ses actifs financent leur croissance de manière autonome, l’IDI n’intervenant pour apporter son soutien que pour les opérations stratégiques les plus importantes.


Impact

Nous allons tenir compte de la plus-value sur la cession de FCG dans nos prévisions. Notre modèle est en cours de révision en vue d’intégrer les résultats du S1 2023.


.