AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

IDI

CR
Bloomberg   IDIP FP
Sociétés holdings  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Les acteurs du private equity pénalisés par une conjoncture économique peu porteuse.
Objectif
Potentiel 37,3 %
Cours (€) 75
Capi (M€) 543
Perf. 1S: 0,27 %
Perf. 1M: 5,04 %
Perf. 3M: 11,9 %
Perf Ytd: 11,3 %
Perf. relative/stoxx600 10j: 2,25 %
Perf. relative/stoxx600 20j: 6,12 %
M&A /Corp. Action19/06/2023

L’IDI va de l’avant en 2023 grâce à d’importantes cessions

L’IDI devrait connaître une année 2023 particulièrement bonne, déjà marquée par la cession de Freeland en mars, puis prochainement par celle de sa participation dans Flex Composite Group à Michelin pour une valeur d’entreprise de 700m€. Au-delà de simplement renflouer les caisses du groupe, cette opération confirme les capacités de l’IDI à générer de la valeur, affichant un multiple d’investissement supérieur à 12x.


Actualité

  • L’IDI a réalisé son premier investissement dans Flex Composite Group en 2015 (23,2m€).
  • L’IDI et Andera Partners ont annoncé un accord prévoyant la cession en totalité de Flex Composite Group à Michelin pour une valeur d’entreprise de 700m€.
  • Un tel montant porte à plus de 12x le multiple d’investissement au regard de la mise initiale.

Analyse

L’IDI a démarré 2023 sur les chapeaux de roues en termes d’investissements et de cessions. Ainsi, à mi-2023, l’IDI a d’ores et déjà réalisé quatre opérations : l’acquisition de Talis Education au sein de Groupe Fore et deux cessions, dont celle de Freeland, le leader français sur le marché des services aux indépendants, à MML Capital, permettant à l’IDI d’afficher un bon multiple d’investissement à 2,2x et un TRI avoisinant 24% en moins de quatre ans. Il convient toutefois de noter que le cas de Freeland est particulier, l’IDI ayant réinvesti une partie importante du produit de cession.

L’IDI a annoncé ce matin la cession de sa participation dans Flex Composite Group. L’IDI et Andera Partners ont annoncé un accord prévoyant la cession en totalité de Flex Composite Group (FCG) à Michelin pour une valeur d’entreprise de 700m€. Un tel montant porte à plus de 12x le multiple d’investissement au regard de la mise initiale. Pour mémoire, FCG avait intégré le portefeuille de l’IDI en 2015 pour 23,2m€. En décembre 2022, en tant qu’investisseurs minoritaires, l’IDI et Andera Partners détenaient 63,4% du groupe.

Flex Composite Group est un leader européen sur le marché de la conception, de la fabrication et de la distribution de matériaux composites avancés. Le groupe comprend aujourd’hui trois divisions : i) Engineered fabrics, la branche dans les tissus techniques enduits, ii) Carbon fabrics and technical composites Composite Materials, et iii) une division de films thermoplastiques, Technical Films, qui lui ont permis de porter son chiffre d’affaires autour de 200m€ en 2022. Depuis 2015 et jusqu’en 2022, aidé par le soutien de l’IDI dans son développement, FCG a affiché une marge opérationnelle toujours comprise entre 25% et 30% et une croissance organique de 11% en moyenne.

La transaction devrait être finalisée au T3 2023, sous réserve de l’approbation des autorités de la concurrence, et confirme de nouveau la capacité de l’IDI à générer de la valeur.


.