AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

Chargeurs

CR
Bloomberg   CRI FP
Service aux entreprises  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Des objectifs ambitieux à l’horizon 2025, portés par le luxe.
Objectif
Potentiel 146 %
Cours (€) 12,19
Capi (M€) 302
Perf. 1S: 6,93 %
Perf. 1M: -19,6 %
Perf. 3M: -17,2 %
Perf Ytd: -50,5 %
Perf. relative/stoxx600 10j: 1,76 %
Perf. relative/stoxx600 20j: -15,5 %
Target Change29/04/2021

Amélioration de nos prévisions 2021 et 2022 pour CPF en raison de l’impact du restockage.

Changement d’Objectif de cours€ 34,2 vs 30,0+14,0 %

En raison de de la bonne tenue des différents ratios de valorisation, notre objectif de cours est revu à la hausse de 14,0%, justifiant un maintien de notre recommandation à l’achat. Le positionnement stratégique et les atouts opérationnels de Chargeurs Protective Films devraient bénéficier d’un environnement commercial porteur, les chaînes d’approvisionnement mondiales étant marquées par la tendance à la reconstitution des stocks, comme en témoignent le niveau élevé des prix matières premières et les tensions sur les capacités de transport et de fret à l’échelle mondiale. En outre, compte tenu de la situation toujours difficile sur le front de la pandémie, 2021 constitue une nouvelle année exceptionnelle pour le marché des EPI et donc pour le CHS, ce qui conforte notre scénario haussier.



Changement d’EPS2021 : € 1,21 vs 0,68+78,9 %
2022 : € 1,33 vs 1,07+25,1 %

Nous avons révisé significativement à la hausse nos prévisions de BPA pour 2021 et 2022 en raison :

1) d’une amélioration des prévisions en termes de chiffre d’affaires et de marges pour la division Protective Films, à 385m€ contre 285m€ précédemment, et une marge opérationnelle récurrente de 11,0% contre 7,9% dans nos précédentes estimations. Selon nous, l’environnement commercial restera très favorable, la reprise marquée de l’activité dans l’industrie et la faiblesse des stocks au terme de la pandémie plaçant CPF dans une position privilégiée pour tirer parti de la vigueur de la demande de biens industriels et de matériaux de construction. En outre, les marges bénéficieront de la gamme de produits haut de gamme de la division et de ses capacités de production à la pointe du progrès.

2) d’un relèvement des prévisions de chiffre d’affaires pour CHS, à 120m€ pour 2021 contre 85m€ précédemment, la demande d’EPI étant susceptible d’être plus forte que prévu au T2 et au T3 dans un contexte d’aggravation de la crise sanitaire en Inde mettant en péril les efforts déployés à l’échelle mondiale pour enrayer la pandémie.

Sur la base de ces changements, nous tablons sur une progression du résultat d’exploitation courant du groupe de 40,2m€ à 66,61m€ en 2021, portant nos prévisions 61% au-dessus des estimations du consensus, et sur un relèvement du BPA 2021 de 0,68€ par action à 1,21€. Concernant 2022, l’atténuation progressive de l’impact du restockage devrait entraîner une normalisation du chiffre d’affaires et des marges de CPF, à des niveaux toutefois supérieurs à nos précédentes prévisions.



Changement de NAV€ 39,6 vs 34,4+15,0 %

Nous avons actualisé notre ANR pour tenir compte de la révision à la hausse de nos prévisions d’EBITDA pour la division CPF. Cette dernière explique en totalité l’augmentation de notre ANR.



Changement de DCF€ 38,4 vs 34,6+11,1 %

Notre valorisation à partir du DCF bénéficie de la révision à la hausse de nos prévisions de résultats pour 2021 et 2022, l’EBITDA atteignant 77,7m€ en 2021 puis passant à 95,6m€ en 2023 (contre 90,9m€ dans notre scénario précédent). Nous avons laissé nos autres hypothèses inchangées.



.