AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

Chargeurs

CR
Bloomberg   CRI FP
Service aux entreprises  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Bientôt davantage un acteur du luxe qu’un industriel ?
Objectif
Potentiel 21,8 %
Cours (€) 11,98
Capi (M€) 302
Perf. 1S: 0,50 %
Perf. 1M: 1,01 %
Perf. 3M: 40,4 %
Perf Ytd: 2,57 %
Perf. relative/stoxx600 10j: -0,55 %
Perf. relative/stoxx600 20j: -2,32 %
Target Change15/11/2023

Ajustements de nos prévisions pour les exercices 23 et 24

Changement d’Objectif de cours€ 13,9 vs 17,4-20,2 %

Changement d’EPS2023 : € 0,18 vs 0,39-53,5 %
2024 : € 0,60 vs 0,74-19,2 %

Nous avons révisé en baisse nos prévisions pour les exercices 23-24 pour tenir compte principalement de la forte baisse attendue du chiffre d'affaires de Chargeurs Luxury Fibers par rapport à 2022 en raison d’un effet prix défavorable (forte baisse du prix de la laine conventionnelle (17 microns) de 30% au T3 et de 21% sur les neuf premier mois de 2023) et d’un changement de mix produit (moins de laine conventionnelle et davantage de laine certifiée Nativa).

En termes de marges, les principaux facteurs à l’origine de notre révision à la baisse sont (i) nous étions trop optimistes sur les marges de Fashion Technologies au vu des chiffres publiés pour le S1 2023, (ii) nous ne tenons plus compte de la division Healthcare solutions, qui ne contribue plus au chiffre d’affaires ni au résultat sous-jacent de Chargeurs, (iii) nous avons aligné nos chiffres sur les prévisions communiquées par Chargeurs pour Museum Studio car nous avions été un peu trop optimistes et (iv) comme nous n’avions pas d’informations concernant Swaine, et compte tenu des opex nécessaires à sa mise à niveau, nous avions retenu l’hypothèse que Swaine serait consolidé en 2024 et ne contribuerait pas aux marges.

Nos prévisions pour 2024 ont été révisées en baisse, principalement en raison de la dégradation de nos anticipations pour Museum Studio.

Malgré ces révisions, nous restons globalement optimistes positifs, notamment concernant CAM pour lequel nous tablons sur un rebond permettant un maintien des marges en termes absolus, en dépit d’une baisse attendue du chiffre d’affaires.





Changement de NAV€ 28,1 vs 32,2-12,9 %

Notre estimation de la NAV reposant désormais sur le niveau des multiples EV/EBITDA avec un EBITDA moyen estimé pour 2023, 2024 et 2025, la révision en baisse de nos prévisions d’EBITDA a pénalisé notre ANR. En particulier, en ligne avec la révision à la baisse de nos estimations d’EBITDA pour Chargeurs Fashion Technology, la valorisation de la division est passée de 300 à 270m€. De plus, nous ne tenons plus compte de Healthcare solutions, ce qui a également pénalisé notre ANR.



Changement de DCF€ 11,8 vs 17,0-30,6 %

La chute de notre valorisation par le DCF s’explique par l’abaissement de nos prévisions de BPA pour 2023 et 2024 (cf. commentaires sur le BPA). Pour 2023, nous tablons désormais sur un chiffre d’affaires de 669m€ (contre 702m€) avec un résultat sous-jacent de 27m€, correspondant à une marge de 4% (contre 5%). Pour 2024, nous attendons un chiffre d'affaires d'environ 753m€ (vs. 788m€ précédemment) avec un résultat opérationnel sous-jacent de 43m€ (soit une marge de 5,7%) contre 49m€ précédemment (soit une marge de 6,2%).



.