AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

Crossject

CR
Bloomberg   ALCJ FP
Super Génériques  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Things get moving
Objectif
Potentiel 190 %
Cours (€) 3,38
Capi (M€) 123
Perf. 1S: -8,65 %
Perf. 1M: -8,15 %
Perf. 3M: -2,04 %
Perf Ytd: 19,3 %
Perf. relative/stoxx600 10j: -11,0 %
Perf. relative/stoxx600 20j: -21,1 %
Publication Res./CA29/03/2022

Résultats 2021 : peu significatifs, comme attendu

Crossject a publié des résultats 2021 en ligne avec les attentes.

Le processus d’industrialisation de Zeneo est en cours.

Le financement du groupe pour 2022 semble assuré.

Nous allons ajuster notre modèle pour tenir compte des évolutions les plus récentes.


Actualité

Crossject a publié ses résultats 2021. Le chiffre d’affaires s’est établi à 6 772k€ contre 5,73m€, le résultat opérationnel à -11 823k€ contre -10 672k€, et le résultat net à -10 698k€ contre -9 844k€. A fin 2021, le groupe disposait d’une trésorerie brute de 10,0m€ (contre 8,2m€ à fin 2020).


Analyse

Tout d’abord, il convient de préciser que, comme toujours, les résultats en tant que tels sont peu déterminants, le développement de Crossject passant par le futur lancement commercial de Zeneo combiné aux NTE visés par le groupe. En particulier, son chiffre d’affaires n’a eu jusqu’à présent que peu de sens, de même que ses pertes publiées. Cela dit, et comme souvent dans le passé, nous constatons une bonne maîtrise des charges opérationnelles, à 18 595k€ contre 16 403k€ un an plus tôt. De fait, le résultat net publié par le groupe est resté stable par rapport à 2020, soutenu par une plus forte contribution du CIR (crédit de recherche) à 1,8m€.

Au niveau de l’opérationnel, le groupe a indiqué que la production de lots de Zeneo Hydrocortisone et de Zeneo Midazolam avait progressé, et qu’il s’était fixé pour objectif une demande d’autorisation de mise sur le marché (“AMM”) d’ici 2023. Le même processus se poursuit, bien qu’à un stade plus précoce, concernant Zeneo Adrenaline, tandis que le groupe a également annoncé renoncer à investir dans Zeneo Apomorphine (maladie de Parkinson) pour privilégier plutôt des opportunités plus prometteuses. Pour mémoire, le groupe attend également le résultat de l’appel d’offres du Barda (Biomedical Advanced Research and Development Authority), dont l’issue reste incertaine en termes de calendrier. Concernant 2022, il prévoit d’assurer la production des unités pour les besoins des dossiers de demande d’AMM, de poursuivre l’étude de bioéquivalence pour Zeneo Midazolam et de signer de nouveaux accords commerciaux après celui conclu avec Eton Pharmaceuticals sur le Zeneo Hydrocortisone. Globalement, le groupe estime que le chiffre d’affaires total réalisé par ses distributeurs pourrait atteindre 900m€ (dont 50% provenant des trois principales applications en cours de développement). En retenant l’hypothèse d’une part d’un tel montant revenant à Crossject comprise entre 35% et 40%, les revenus nets pourraient être compris entre 320m€ et 360m€, un niveau significativement supérieur aux 300m€ sur lesquels nous tablons…pour 2028. Enfin, le financement de 2022 devrait être assuré par la trésorerie brute, les crédits de recherche, ainsi que les possibles revenus des licences, même si d’autres possibilités (augmentation de capital) ne peuvent être exclues.


Impact

Nous allons ajuster notre modèle en tenant compte de cette publication. En particulier, nos prévisions intègreront les dernières informations disponibles concernant les perspectives du groupe en termes de lancements sur le marché de ses produits.


Mises à Jour
.