AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

Crossject

CR
Bloomberg   ALCJ FP
Super Génériques  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Things get moving
Objectif
Potentiel 121 %
Cours (€) 4,37
Capi (M€) 159
Perf. 1S: 2,34 %
Perf. 1M: 32,6 %
Perf. 3M: 18,4 %
Perf Ytd: 32,6 %
Perf. relative/stoxx600 10j: 7,17 %
Perf. relative/stoxx600 20j: 21,6 %
Publication Res./CA22/03/2018

En passe de lancer ses produits sur le marché

Actualité

Crossject a publié ses résultats 2017. Le chiffre d’affaires s’est établi à 4,14m€, contre 1,43m€ en 2016, le résultat opérationnel à -8 621k€ (contre -7 291k€) et le résultat net à -7 611k€ (contre -6 663K€). Fin 2017, la trésorerie nette atteignait 2,8m€ (contre 2,6m€ fin 2016).


Analyse

Rappelons que ces résultats ne sont toujours pas significatifs, le développement de Crossject dépendant du lancement prochain de Zeneo et des NTE ciblées par le groupe. Nous constatons cependant que ces résultats sont relativement moins que nous ne les attendions, 2017 ayant été marqué par la structuration de l’outil industriel avec l’achèvement de la mise en place de la ligne PARC (tubes “Prêts A Remplir”) et l’installation de la ligne de production de générateurs de gaz. Environ 20 000 tubes ont ainsi été livrés à Cenexi au cours du S2 17 et 20 000 autres devraient être livrés d’ici la fin du mois. Le calendrier des demandes d’autorisation de mise sur le marché en Europe et aux États-Unis a également été confirmé (2019 pour Zeneo® Sumatriptan, Zeneo® Midazolam, Zeneo® Adrenaline, Zeneo® Hydrocortisone, Zeneo® Naloxone, 2020 pour Zeneo® Methotrexate et Zeneo® Terbutaline). Il convient de noter que selon une étude (“Intuitive”) menée auprès de 134 patients, 93% des personnes interrogées sont parvenues à manipuler correctement le produit, 97% ont jugé Zeneo facile à utiliser et 99% se disent prêtes à demander à leur médecin de leur prescrire Zeneo à la place de tout autre dispositif d’injection. Ces résultats confortent notre point de vue sur la qualité intrinsèque du produit.

Si la croissance du CA s’explique principalement par la mise en route de l’outil industriel, la forte progression des charges externes résulte surtout de la constitution de stocks (7,4m€ contre 4,5m€), du recours à des prestations de conseil auprès d’intervenants externes ou à du personnel intérimaire. Compte tenu des effectifs plus nombreux, passés de 39 à 58 sur la période (production, contrôle qualité, etc.), les charges de personnel ont également fortement augmenté (+0,7m€). Enfin, la hausse des amortissements (+0,5m€) est liée à la progression des dépenses de R&D capitalisées (dépréciées sur 5 ans), conduisant à un résultat net de -7,6m€ (contre -6,6m€) compte tenu d’un crédit d’impôt de 1,1m€. En ce qui concerne le cash-flow (principal indicateur de performance puisque la société ne commercialise toujours pas ses produits), les sorties nettes de trésorerie ont été exactement compensées par l’augmentation de capital, la ligne de financement en fonds propres (7,4m€) et les avances (3,4m€). De fait, la trésorerie nette est restée pratiquement inchangée (2,6m€). Sur le front du financement, le groupe a émis pour 5,3m€ d’obligations convertibles début 2018 (cf. notre commentaire du 14 février dernier).

Nous ne tablons sur aucune émission majeure en 2018, le financement du groupe étant déjà assuré à hauteur de 8m€ (5,3m€ via l’emprunt obligataire émis, 1,4m€ via le PIAVE et 1,3m€ via le crédit d’impôt). Le groupe devra néanmoins financer (en 2018 et en 2019) les études nécessaires à l’obtention des approbations réglementaires de ses huit NTE actuellement dans le pipeline (cf. ci-dessus). En outre, les commissions upfront et/ou la conversion des options pourraient constituer une source de financement supplémentaire. Par ailleurs, de nouvelles aides pourraient être accordées. Le processus d’industrialisation étant désormais en bonne voie, le groupe peut se concentrer sur ses priorités : obtenir les autorisations réglementaires tout en négociant des accords de distribution/redevances avec des partenaires américains/européens, dans l’optique de pénétrer le marché aussi rapidement que possible.


Impact

Intrinsèquement, ces résultats ne sont pas significatifs. Les investisseurs doivent surtout noter que la mise sur le marché des produits de Crossject est en bonne voie. Après plusieurs années de développement, il s’agit du principal élément déclencheur attendu par le marché. S’il reste encore du chemin à faire, cette perspective paraît désormais à portée de main, signifiant que les investisseurs devraient finalement être récompensés pour leur patience. Nous mettrons à jour nos estimations, non pas en fonction des résultats 2017, mais après mise à jour de nos hypothèses et pour tenir compte de la nouvelle NTE le pipeline («Terbutaline»).


Mises à Jour

22 mars 18 Publication Res./CA
En passe de lancer ses produits sur le marché

14 févr. 18 Question de financement
Attribution de BSA et émission d’une obligation ...

03 févr. 18 Autres News / Commentaires
Zeneo® Midazolam reconnu médicament orphe...

11 déc. 17 Autres News / Commentaires
Crossject : point d'activité

25 sept. 17 Publication Res./CA
S1 2017: une nouvelle NTE dans le pipeline ... ...

06 avr. 17 Question de financement
L'augmentation de capital a été couronnée de s...

.