AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

Drone Volt

CR
Bloomberg   ALDRV FP
Equipt. aérosp./def.  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Du secteur de la distribution aux services.
Objectif
Potentiel 125 %
Cours (€) 0,01
Capi (M€) 15,4
Dette

Fin 2019, la dette nette du groupe était légèrement supérieure à 5m€, contre 2,5m€ fin 2018 et une trésorerie nette de 276k€ en 2017. Entre 2017 et 2019, le taux d’endettement net est passé de -4% à 58%. Cette progression s’explique principalement par l’acquisition d’Aerialtronics en 2017, et par le financement de la restructuration de l’entité, pour un coût que nous estimons à pratiquement 4m€ à fin 2019.

Pour se financer, ainsi que pour son acquisition, Drone Volt est principalement passé par une ligne de financement via l’émission d’obligations convertibles en actions avec BSA (OCABSA et ORNANE) entre 2016 et 2019. Fin 2019, et afin de limiter la dilution des actionnaires liée aux obligations convertibles, le groupe a diversifié ses sources de financement via l’émission pour 1,7m€ d’obligations assorties d’un coupon de 12%.

En 2020, Drone Volt a encore diversifié ses sources de financement (en obtenant un crédit de 500 000€ garanti par l’État) et a renforcé ses fonds propres au travers de trois augmentations de capital représentant un montant total avoisinant 3,7m€ (dont 411 000€ en mars et 2,16m€ en mai pour refinancer 90% des ORNANE émises en 2019 et 1,1m€ en juin). En outre, Drone Volt a obtenu deux nouveaux financements d’un montant total de 20,4m€, dont un de 10m€ en août 2020 par le biais d’un contrat de ligne de crédit (1,6m€ tirés) ainsi qu’un OCABSA de 10,2m€ (encore disponibles en totalité) avec ATLAS en septembre 2020.

Au T1 2023, les lignes de crédit avaient été entièrement utilisées, entraînant une forte dilution. Toutefois, la forte diminution attendue de la consommation de liquidités permet de tabler sur une baisse des coûts de financement. Si elle n’a eu qu’un coût limité en termes de trésorerie, la mésaventure avec Aquiline a entraîné une remise à zéro du bilan, les fonds propres passant de 39m€ en 2021 à 15m€ en 2022 une fois l’amortissement des créances et de la participation au capital d’Aquiline pris en compte.

Financement et liquidité
  12/22A 12/23E 12/24E 12/25E
EBITDA k€ -2 799 -2 810 536 5 016
Cash flow des opérations k€ -3 886 -2 049 785 4 205
Fonds propres k€ 17 818 23 067 22 971 23 886
Dette brute k€ 4 858 5 010 5 810 6 310
   dont échéance moins d'un an k€ 848 500 800 800
   dont échéance entre 1 et 5 ans k€ 4 010 4 510 5 010 5 510
 + Trésorerie brute k€ 1 261 6 803 8 044 10 049
 = Dette nette / (trésorerie) k€ 3 597 -1 793 -2 234 -3 739
Emprunts bancaires k€ 3 921 4 117 4 323 4 539
Obligations émises k€ 295 795 1 095 1 395
Leasing k€ 167 97,0 350 350
Autres financements k€ 475 0,95 42,1 26,0
Ratio d'endettement % 0,36 3,91 -8,77 -12,5
Fonds propres/Actif total (%) % 90,2 118 120 128
Dette nette ajustée/EBITDA(R) x -1,29 0,64 -4,17 -0,75
Dette brute ajustée/EBITDA(R) x -1,79 -1,82 11,1 1,29
Dette brute ajustée/(Dette brute ajustée+Fonds ... % 22,0 18,2 20,5 21,3
Ebit cover x -45,9 -21,6 -7,14 12,6
CF des opérations/dette brute % -77,5 -40,0 13,2 65,2
CF des opérations/dette nette % -108 114 -35,1 -112
FCF/Dette brute ajustée % -154 -135 -34,3 23,3
(Tréso. brute + FCF + Découverts)/Dette CT x -7,64 -0,21 7,51 14,4
FCF/Dette CT x -9,13 -13,8 -2,54 1,88
Credit Risk
Covenants
Changements d’analyse : 29/01/2024, Changements de prévisions : 29/01/2024.