AlphaValue Corporate Services
Cette analyse a été commandée et financée par l’entreprise concernée et constitue donc un avantage non-monétaire mineur tel que défini par MIFID2

Drone Volt

CR
Bloomberg   ALDRV FP
Equipt. aérosp./def.  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Du secteur des biens aux services
Objectif
Potentiel 99,7 %
Cours (€) 0,02
Capi (M€) 8,18
Perf. 1S: -6,06 %
Perf. 1M: -11,4 %
Perf. 3M: -56,5 %
Perf Ytd: -70,3 %
Perf. relative/stoxx600 10j: -12,1 %
Perf. relative/stoxx600 20j: -17,0 %
Publication Res./CA22/01/2021

T4 2020 : aggravation de l'impact de la pandémie de COVID-19 malgré une nette amélioration de l'activité

Drone Volt a publié son chiffre d’affaires et ses marges à la fois pour l’ensemble de 2020 et pour le T4 2020. S’ils sont quelque peu décevants par rapport à nos estimations sur une base annuelle, les chiffres publiés témoignent d’une dynamique prometteuse au T4 2020, et ce tant au niveau du chiffre d’affaires que de la marge brute, laissant présager un bon exercice 2021. Sur le plan commercial, la dynamique est restée bien orientée et devrait encore se renforcer grâce à la montée en puissance des partenariats.


Actualité

Le chiffre d’affaires du T4 a atteint 2,4m€, en hausse de 28% en glissement annuel et de 82% d’un trimestre sur l’autre, en raison notamment d’une forte reprise pour DVF (+32% T/T à 907k€) et dans la distribution (+26% à 1,5m€).
Le chiffre d’affaires 2020 s’est établi à 5,7m€. En baisse de 20% par rapport à 2019, il a été inférieur à notre prévision (6,7m€). En repli de 30%, la marge brute 2020 a atteint 1,7m€, un niveau inférieur à nos estimations en raison de la baisse des ventes et d’un effet mix-produit défavorable découlant d’une moindre part de la formation. Cependant, du côté des bonnes nouvelles, la marge brute s’est fortement reprise au T4, atteignant 35% grâce aux ventes croisées dans le cadre du partenariat avec Aquiline Drones (potentiellement reproductibles au cours des prochains trimestres).

A l’horizon des prochains mois, Drone Volt prévoit une bonne année 2021 marquée par 1) la vigueur du carnet de commandes ; 2) la montée en puissance du partenariat avec Drone Aquiline ; et 3) la mise en œuvre du partenariat avec Hydro Québec.

Drone Volt prévoit également de céder 50% de sa filiale Aerialtronics à Aquiline Drones, sur la base d’une évaluation de 15m€ (contre une valorisation de 7m€ actuellement dans notre modèle).


Analyse

La reprise satisfaisante au T4 ne suffit pas à compenser l’impact de la pandémie de COVID-19
Porté par une bonne dynamique des ventes aux consommateurs et une activité soutenue de DVF, le chiffre d’affaires a fortement accéléré au T4. Toutefois, sur l’ensemble de 2020, il a été inférieur à nos prévisions en raison d’un impact plus marqué de la pandémie de COVID-19 sur les ventes de DVF (moins de formation, principalement du fait des mesures de distanciation sociale) ainsi que du retard du paiement initial en contrepartie du transfert de savoir-faire vers Aquiline Drones. Représentant 450k$, le paiement initial devrait être perçu en 2021 et sera lié à la formation des équipes d’Aquiline Drones dont l’activité a été entravée par les contraintes sanitaires. De fait, nous estimons les activités reposant sur les royalties devraient avoir représenté environ 254k€ (contre 660k€ prévus dans notre modèle). En effet, les ventes de drones et de formation de DVF auraient diminué de 30% en glissement annuel pour représenter 1,9m€ (contre 2,6m€ dans nos prévisions), tandis que les ventes aux consommateurs auraient été conformes à nos attentes. Couplé au mix-produit défavorable pour DVF, le recul du chiffre d’affaires explique la dégradation du résultat brut. Quant à elle, la marge a d’abord résisté puis s’est fortement redressée au T4 2020, portée par une amélioration de l’efficacité opérationnelle de DVF. Autrement dit, à l’horizon des prochains mois, une telle performance est reproductible.

Bonne dynamique commerciale et perspectives encourageantes pour 2021
Malgré la pandémie, l’activité commerciale est restée soutenue, les perspectives restant prometteuses concernant le Hercule 2. En outre, la montée en puissance d’Aquiline Drones devrait renforcer cette dynamique et être à l’origine de ventes croisées, les retards dans la production aux États-Unis encourageant les commandes directes auprès de Drone Volt. Enfin, le partenariat avec Hydro Québec devrait démarrer en 2021 et devrait générer un chiffre d’affaires que nous estimons à environ 2,1m€ (en supposant que les restrictions sanitaires ne seront pas durcies au Canada).

Révision à la hausse de la valorisation d’Aerialtronics
Les liens avec Aquiline Drones pourraient être encore renforcés par l’acquisition d’une participation de 50% dans ce dernier, estimée à hauteur de 15m€. Pour mémoire, au sein de notre ANR, nous valorisons actuellement Aerialtronics à 7m€. Si l’opération devait avoir lieu, elle pourrait avoir un impact (toutes choses étant égales par ailleurs) de +0,03€ par action.


Impact

Nous allons réviser à la baisse nos estimations pour 2020. Compte tenu d’une base plus faible, nos prévisions en termes de chiffre d’affaires devraient être ajustées en légère baisse tant pour 2021 que pour 2022, bien que nous tablions sur une augmentation de la marge au cours des exercices suivants grâce à l’augmentation des volumes et aux synergies de ventes croisées. Nous maintenons notre recommandation à l’achat sur le titre.


Mises à Jour
.